Amérindiens

Publié le par Erichat

Voici le lien pour un site formidable sur les indiens d'amérique. Vous pourrez y trouver leur culture, coutumes, musiques, habitats... 

http://www.culture-amerindiens.com/

La musique, les photos de portraits, la signification des animaux et les paroles et citations m'ont beaucoups interpellées. Génial, on ressent une force, une puissance, une sérenité et une communion avec la nature dans cette culture. 
Je dois avoir des ancêtres indiens car je ne suis pas resté indifférent à ce site. Et félicitation à son ou ses auteurs!

Voici juste quelques paroles indiennes pour exemple :

MARCHE AVEC LA VIE !

 

Puissent les désirs de ton coeur être pur, ne cherchant pas à obtenir mais t'initier, t'élevant, tel l'Aigle, au dessus des épreuves et tribulation, amenant la Paix à tous ceux qui croisent ta voie, n'autorisant jamais les nuages noirs à régner, laissant les Terres demeurer, libres et sauvages , intouchées. Puisse l'Esprit de la Vie renforcer ta tolérance, ta sagesse et ton humilité 

Il parait qu'autrefois, nous etions civilises et instruits...
Nous, savions parler aux arbres et a toutes les plantes, au peuple aile, aux quadrupedes, aux etres rampants, aux mammiferes et au peuple des poissons.
De plus, nous etions tous capables de communiquer entre nous [ ... ] nous formions un seul et meme esprit. C'est ce qu'on appelle etre civilise, ou instruit. Et puis, nous nous sommes en quelque sorte eloignes de cette connaissance pour devenir ce que nous sommes.

Les oiseaux quittent la terre avec leurs ailes, et nous, les hommes, pouvons également quitter ce monde, non pas avec des ailes mais dans l'esprit.


Nous ne pouvons vivre côte à côte.

Voyez, mes frères, le printemps est venu;

la terre a reçu l’étreinte du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour !

Chaque graine s’éveille et de même chaque animal prend vie.

C’est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre existence;

c’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux,

le même droit qu’à nous, d’habiter cette terre.

Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire à une autre race,

petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois,

mais aujourd’hui grande et arrogante.

Assez étrangement, ils ont dans l’idée de cultiver le sol et l’amour de posséder est chez eux une maladie.

Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres.

Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent.

Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur propre usage et se barricadent contre leurs voisins;

ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures.

Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage.

Sitting Bull, chef sioux hunkpapa (1875)

Publié dans Sites à visiter

Commenter cet article